Presse

La Nouvelle République – Indre-et-Loire

Maniwata met le feu à l’Escale

20/11/2015
Concert maniwata - 3
L’ensemble a enthousiasmé les nombreux spectateurs.

Samedi soir, à L’Escale, les spectateurs s’étaient pressés en nombre pour assister au concert que donnait Maniwata, à l’occasion de la sortie de leur 4e album, « Just sing ». Ce concert donné malgré les événements de Paris avait été placé sous la surveillance des membres de la police municipale, au complet dans la salle.

Le concert donné sous la forme orchestrée (batterie, claviers, basse et guitare) présentait un nombre important de choristes répartis sur plusieurs pupitres pour reprendre des morceaux de standards gospel revisités et de musique soul.
Les premières notes égrainées ont entraîné rapidement les spectateurs avec eux dans ce concert d’une heure et demie sur scène. Si généralement Maniwata se contente de revisiter ou reprendre des succès connus de musique soul, il réservait ce soir une surprise au public, puisqu’une de leur membre, Pauline Giolland, avait écrit le titre « Sing » figurant sur l’album. Pauline, arrivée il y a trois ans dans cette chorale, signe là sa première chanson, qui a été particulièrement appréciée. A noter que jusqu’à présent, Maniwata ne faisait que des reprises.
Les derniers titres étaient suivis par les spectateurs debout, tapant dans leurs mains et chantant avec le groupe.

Maniwata a envoûté le public du Chatelier

08/05/2015

Pour leur premier concert de la saison, les Amis du Chatelier ont frappé fort, samedi 2 mai, avec l’accueil du groupe de gospel Maniwata, dans leur belle grange des Protestants. Les spectateurs ne s’y sont pas trompés, venu en nombre, ils ont fait un triomphe à ce chœur.

Ce groupe tourangeau, Vocal gospel, bien connu dans la région, a su rassembler au fil des années plusieurs chanteurs amateurs et les faire évoluer dans l’univers du Gospel et de la soul. C’est autour de d’Emmanuelle Peineau, qu’en 1997 s’est constitué pour la fête de la musique ce petit groupe, au départ six amateurs et un pianiste. Quinze ans plus tard, c’est avec la même énergie que Maniwata, fort de onze choristes et deux musiciens, sous la direction d’Elodie Guichard et Arnaud Gravet, a offert un concert.
Cet ensemble rejoint par Philippe Couléon a su, malgré la disparition de leur mentor en 2007, s’agrandir et se professionnaliser avec un répertoire étendu et diversifié. Les choristes, bien répartis dans les divers pupitres, interprètent avec succès les partitions soul music de Stevie Wonder, Aretha Franklin, Donald Lawrence, mais pareillement les chants traditionnels de gospel comme le « I love to praise is name » ou même un « Ave maria » de Gounod. Avec cette série de chants où se succèdent les rythmes, le groupe a dégagé une énergie et une bonne humeur communicative, entraînant la participation de la salle sous le charme.
Un nouveau rendez-vous est déjà programmé le mercredi 8 juillet, pour recevoir « Caragoss » un ensemble de jazz manouche qui, l’année dernière, avait fait salle comble.

La Nouvelle République – Indre-et-Loire
Sur des airs soul et gospel
11/03/2015
Mw1

Le groupe vocal gospel tourangeau Maniwata s’est lancé un nouveau défi pour ce début d’année 2015. Inspiré par les chants traditionnels noirs américains, le groupe a été créé en 1997 par Emmanuelle Peineau, aujourd’hui disparue. Au départ, réuni pour donner un concert unique pour la Fête de la musique, ce petit groupe d’amateurs accompagnés d’un pianiste a été sollicité pour se produire lors de diverses manifestations et festivals.
Dirigé désormais par deux chefs de chœur, Élodie Peineau et Philippe Couléon, l’ensemble compte treize membres soutenus par le quartet de musiciens Arnaud Gravet, Tandrayen Labie, Philippe Laurent et Ronan Mazé.
Après trois albums (« Chants du triangle » en 1999, « Lean on me » en 2003 et « Freedom » en 2008) et une année 2014 chargée de projets et de concerts, le groupe, qui fêtera ses 18 ans cette année, enregistre actuellement son 4e album aux rythmes soul et gospel.
Pour réaliser ce CD de douze titres, Maniwata a besoin plus que jamais de son public. Pour que ce projet aboutisse dans des conditions optimales, le groupe a besoin de 5.000 euros.
« Une grande partie de cette somme est directement financée par l’association. Pour le solde du projet, un financement participatif a été lancé depuis fin décembre afin de pouvoir récolter les 2.000 € nécessaires pour finaliser la maquette. Les donateurs ont jusqu’au 22 mars pour se manifester et, si les fonds récoltés dépassent le montant souhaité, le groupe enregistrera, courant mai, un clip vidéo », explique Élodie Peineau.
Pour participer au financement : http ://www.kisskissbankbank. com/en-route-vers-le-4eme- album-de-maniwata

La Nouvelle République – Indre-et-Loire – Manthelan

Soirée gospel à l’église

20/12/2014 05:23
IMG_4578 IMG_4493 IMG_4402

La Nouvelle République – Indre-et-Loire – Montlouis

Une fête de la Musique pour tous

24/06/2014 05:31

Il y avait de la musique partout et pour tous les goûts, ce samedi. C’est à la médiathèque, dès 10 h 30, que les festivités ont débuté, avec un petit-déjeuner musical. Pendant que le groupe folklorique Les Tourangelles se préparait au rond-point de la Bonde, l’AOC Musical’Est enchantait les visiteurs dans la cour de l’école Gerbault en début d’après-midi. De la médiathèque à la place des AFN en passant par la place François Mitterrand tout le centre-ville était dédié à la musique. A cela, il fallait ajouter la scène située à la Mise en scène gourmande des époux Roche et le pique-nique gastronomique de l’association de la cave des vignerons. Tous les styles de musiques étaient représentés, folk, gospel, africains, classique, variétés françaises, anglo-saxonnes, pour le grand plaisir des Montlouisiens.

La Nouvelle République – Indre-et-Loire – La Ville-aux-Dames 

Maniwata fait le plein

21/01/2014 05:24

Maniwata a enthousiasmé par la qualité vocale et son répertoire.

MANIWATA villeaux dames

Pour ce premier concert de l’année avec l’ensemble Maniwata, dans la salle Maria-Callas, le public a répondu présent samedi soir.
Le groupe de gospel a son public dans la région et, à chacune de ses sorties, c’est souvent l’engouement. Cela a donc été le cas samedi où les quinze choristes ont donné un beau moment musical.
La qualité jointe à l’enthousiasme ont fait que la salle s’est vite mise dans le rythme. Et le registre gospel n’en manque pas, mettant parfaitement en exergue la musique originale des esclaves noirs qui chantaient pour se remonter le moral dans les champs de coton.
Cela a changé, heureusement, mais la musique est restée et Maniwata, en bon ambassadeur, perpétue également la tradition.
Cependant, le groupe a élargi son répertoire et n’hésite pas à explorer d’autres styles de la musique noire telle que la soul avec des morceaux de Stevie Wonder ou encore d’Arétha Franklin qui font bouger indéniablement les spectateurs sur leur siège.
Le groupe a donné, lors de cette soirée, l’expression d’un bel humanisme chanté en adéquation avec le talent.

La Nouvelle République -Indre-et-Loire – Gospel

Maniwata : concert, souscription et nouveau CD

09/11/2013 05:27

Le groupe Maniwata repart pour une nouvelle aventure.

Gospel Maniwata

Après l’album « Freedom, hommage à Emmanuelle », enregistré en novembre 2008 suite à la disparition de sa fondatrice, Emmanuelle Peineau, le groupe vocal gospel Maniwata a retrouvé l’inspiration et repart pour une nouvelle aventure. Une aventure attendue par ses fans, pour preuve : leur prestation à la Pléiade, ce samedi 9 novembre, affiche complet. Dirigé désormais par deux chefs de chœur, Elodie Peineau et Philippe Couléon, le groupe compte 14 membres soutenus par le quartet de musiciens Arnaud Gravet, Tandrayen Labie, Philippe Laurent et Ronan Mazé.

Aujourd’hui, le groupe lance une souscription pour lui permettre d’enregistrer son nouveau CD prévu en 2014 : « Entre le studio et le pressage, le coût est d’environ 2.000 €. Comme pour les trois précédents albums, nous proposons de l’acheter dès à présent pour la somme de 14 € au lieu de 17 € au moment de sa sortie, les bons de souscription seront distribués à chacun de nos concerts et mis en ligne sur notre site. »

Site : www.maniwata.fr et maniwata@orange.fr

La Nouvelle République -Indre-et-Loire Chambray-lès-tours

Du gospel avec Maniwata

19/12/2012 05:26

Mamiwata

Samedi soir, le groupe Maniwata a rempli l’église pour son concert de chant gospel, donné dans le cadre du marché de Noël. Les 9 chanteurs et chanteuses accompagnés par un pianiste et un batteur ont rapidement réchauffé un public un peu frileux, la météo y était sans doute pour beaucoup. Un programme alliant le sacré et le profane, le traditionnel et le contemporain avec un passage par le blues, de belles voix et une énergie communicative, et pour finir un « Oh Happy Day » repris par le public debout et tapant dans les mains. Pas Harlem, mais presque.

La Nouvelle République -Indre-et-Loire – Rochecorbon

Marché de Noël aux caves Saint-Roch

24/11/2012 05:19

Samedi 8 décembre, de 11 h à 19 h, et dimanche 9 décembre, de 11 h à 18 h, se déroulera la 3e édition du marché de Noël aux caves Saint-Roch (Blanc-Foussy) à Rochecorbon. Entrée gratuite.
Au programme, une trentaine d’exposants dans les caves : métiers de bouche, artisanat, idées cadeaux, exposition de peintures, animations pour les enfants (manège, présence du Père Noël et séance de photos, lecture de contes par le Secours populaire), collecte de jouets au profit du Secours populaire, concert de la chorale de Rochecorbon Sans Nom, cent notes, samedi 8 décembre, à 15 h et à 17 h, gospel avec le groupe Maniwata dimanche 9 décembre, à 16 h 15. Jeu-concours avec de nombreux lots à gagner. Restauration sur place. Stands de l’Association des parents d’élèves de Rochecorbon.

La Nouvelle République -Indre-et-Loire Spectacle Amboise

Gospel samedi

04/10/2012 05:19

Un concert du groupe vocal Maniwata aura lieu, samedi 6 octobre prochain, à partir de 20h30 à l’église Saint-Florentin, avec la participation de la ville, de l’association Amboise Animation et de la paroisse. Tarifs : 10 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

Renseignements : maniwata@orange.fr

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.